Le secteur des manuels scolaires se porte beaucoup mieux que les autres secteurs du livre. Malgré tout les professionnels francophones déplorent les moyens trop limités accordés aux écoles pour l'achat de fourniture scolaire en Wallonie et à Bruxelles.