Courbés en deux, respirant des vapeurs âcres, des centaines de femmes et enfants trient les déchets de la capitale du Mozambique dans une décharge où 900 tonnes d'ordures sont déversés chaque jour.