Marc Coucke a acquit une participation de 13% dans l'entreprise de fruits et légumes. Il y devient également membre du conseil d'administration. L'entrée de Coucke est liée à un nouvel accord avec les banques de près d'un demi-milliard d'euros, grâce auquel Greenyard s'attaque à sa montagne de dettes.