Les marchés américains et européens se sont détendus ce mardi mais les asiatiques ont à nouveau clôturé en baisse. Les craintes suscitées par l'économie chinoise et la future politique monétaire de la Fed ont fait grimpé les taux obligataires.