Marina Silva, cette écologiste, évangéliste, métisse, issue d'un milieu pauvre, a fait une ascension fulgurante dans la campagne présidentielle depuis la mort du candidat PSB Eduardo Campos en aout dernier. Investie candidate elle est aujourd'hui au coude à coude avec la présidente sortante Dilma Rousseff dans les intentions de vote du premier tour de la présidentielle du 5 octobre prochain.