Le 12 août, un Sénégalais de 31 ans a été tué par un Marocain à Rabat. Très vite, médias et associations ont évoqué un crime à caractère raciste, ravivant la polémique autour d'une éventuelle montée en puissance de ce fléau dans le royaume qui accueille de plus en plus d'immigrés clandestins en route vers l'Europe.