Le couperet est tombé, le groupe Louis Delaize restructure ses enseignes Match et Smatch. Une réorganisation qui passera par la fermeture potentielle de 16 magasins et la suppression de 210 emplois.