Petite déprime pour les commerçants wallons et bruxellois. A quelques jours de l'ouverture des soldes d'hiver, près de la moitié d'entre-eux dit avoir beaucoup plus d'invendus en stock que lors des années précédentes. Et ce malgré des baisses de prix consenties tout au long de l'année.