Trois consortiums ont décroché le contrat de gestion à 22,5 milliards de dollars que représente le projet de métro de Ryad, en Arabie Saoudite. Six lignes ultra-modernes qui multiplieront par 20 la capacité de transports publics de la ville.