Le quartier chinois de Bangkok est l'un des rares de la capitale thaïlandaise à avoir échappé à la frénésie immobilière. Mais plus pour longtemps car l'arrivée du métro pourrait tout bouleverser et les habitants craignent de voir le quartier perdre son âme.