C'était un parc mythique, symbole d'une Egypte plus tolérante et plus libérale. Des scènes cultes du cinéma égyptien y ont été tournées dans les années 60, filles et garçons s'y retrouvaient, on s'y mariait, on y dansait, on y buvait de l'alcool... Mais aujourd'hui le jardin du Merryland, au Caire, est à l'abandon.