Microsoft met la main sur les téléphones Nokia. Le géant américain et l'entreprise finlandaise était déjà partenaires depuis 2011, Microsoft débourse aujourd'hui 5 milliards et demi d'euros pour aquérir totalement la division mobile de Nokia et les brevets qui y sont associés.