En 2013, les Belges étaient proportionnellement moins nombreux à travailler à temps partiel qu'en 2012. Une baisse légère mais qui n'avait plus été enregistrée depuis... 2007. Les raisons sont multiples.