Le Service russe de surveillance vétérinaire et phytosanitaire envisage de restreindre les importations de fruits de l'Union européenne. Le secteur fruitier belge est inquiet. Car la belgique exporte un quart de sa production vers la Russie, le plus gros client de notre pays.