Pour la première fois, le nombre d'étudiants jobistes était moins important au mois de juillet cette année. En cause selon Randstad : la crise économique mais aussi la nouvelle législation sur le travail étudiant.