De moins en moins de salariés choisissent d'interrompre leur carrière ou de ralentir leur rythme de travail. C'est ce qui ressort d'une étude d'Acerta. Ce serait dû principalement à la modification des régles pour obtenir un temps partiel. Mais un nouveau changement, à partir de ce samedi, pourrait modifier la donne.