A un mois du coup d'envoi du Mondial-2014, les ultimes préparatifs au Brésil donnent encore des sueurs froides à la Fifa. Les stades qui auraient dû être livrés en décembre dernier ne le seront finalement qu'à la mi-mai. Et de récentes émeutes ont ravivé les inquiétudes concernant la sécurité pendant la Coupe du monde.