Jusque dans la dernière ligne droite, les préparatifs du Mondial-2014 auront donné des sueurs froides à la Fifa. A deux semaines du coup d'envoi de la Coupe du monde au Brésil, la Fifa s'inquiète encore des retards au niveau du stade de Natal. Ceux de Sao Paulo et de Curitiba avaient auparavant concentré ses critiques.