Fin mai, la Fifa s'inquiétait haut-et-fort de tout ce qu'il restait à faire pour que le stade de Natal soit prêt à temps. Une véritable course contre-la-montre s'est engagée dans cette ville du nord-est du Brésil pour accueillir vendredi le match Mexique-Cameroun. Mais les chantiers sont toujours visibles, et certains travaux ne seront terminés que dans plusieurs mois.