Affecté par la baisse des prix des matières premières agricoles, Monsanto va supprimer 2.600 emplois au cours des deux prochaines années.