L'importateur belge de VW, D'Ieteren, a fait les comptes. Le scandale des moteurs truqués va lui coûter 19 millions d'euros sur son résultat opérationel 2015.