Molecular Plasma Group a développé au Luxembourg la technologie pour recouvrir les masques buccaux d'une couche virucide. La spin-off possède aussi un établissement à Louvain et un autre au Royaume-Uni. Idée de départ : le personnel médical risque une autocontamination en touchant ses propres vêtements de protection.