Il y a des enregistrements qui éblouissent par leur sophistication. Des interprétations qui décoiffent de virtuosité ou de débordements expressifs. D'autres qui touchent par leur simplicité. Tel est le dernier album du chef d'orchestre d'origine sud-coréenne Myung-Whun Chung sobrement intitulé Piano.