C'est un investissement de 150 millions d'euros qui fait partie de la stratégie 2022 du groupe NLMK. En modernisant son train à chaud, l'entreprise sera en mesure de produire des aciers plus fins, plus résistants et plus respectueux de l'environnement. L'outil sera à la pointe de la technologie dans le secteur en Europe et permettra à NLMK La Louvière d'élargir sa position sur le marché européen des aciers à haute résistance.