Le groupe finlandais Nokia veut s'emparer de son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent. Les deux équipementiers en télécom ont annoncé ce mardi qu'ils négociaient une fusion complète de leurs activités. Si l'action Alcatel-Lucent a décollé à la Bourse de Paris, le gouvernement français, lui, s'inquiète pour l'emploi.