Pour régler une succession, la plupart des belges font automatiquement appel à un notaire. Une situation monopolistique de fait qui serait légalement injustifiée.