Les ordinateurs, smartphones et jeux vidéo de demain pourraient bien avoir un point en commun : la société belge Softkinetic. Une spin off créée en 2007 autour de la VUB devenue leader mondial de la reconnaissance gestuelle.