L'Iran et les grandes puissances se retrouvent mardi à Genève avec l'espoir de relancer les négociations sur le programme nucléaire controversé de Téhéran, qui a néanmoins fixé comme "ligne rouge" la question de l'enrichissement de l'uranium sur son sol.