Pour la ministre de l'Energie, l'approbation de la Commission européenne est un grand pas en avant. Grâce au mécanisme de rémunération de capacité, via des enchères, le gouvernement pourra financer de nouvelles capacités de production d'énergie, de nouvelles capacités pour faire face à la disparition progressive du nucléaire.