L'IFAPME et le gouvernement wallon investissent plus de 9 millions d'euros pour inciter les jeunes à choisir le secteur de la construction. Des incitants qui ont pour objectif de combler la pénurie de main d'oeuvre et faire face au plan de relance