Les producteurs pakistanais de mangue souhaitent mordre dans les parts de marché de l'Inde rivale grâce à un embargo européen sur les cargaisons du fruit venues du pays des maharajas.