François, premier pape de l'hémisphère Sud qui fête mardi ses 77 ans, a mis la spontanéité à l'honneur dans l'Eglise et amorcé une opération "perestroïka" populaire, qui risque toutefois de décevoir tant les attentes sont élevées.