Les discussions entre syndicats et employeurs du secteur du transport et de la logistique n'ont pas abouti à un accord lundi soir sur l'octroi de primes de motivation. Les organisations syndicales préviennent que des actions spontanées ne sont pas à exclure si rien n'est obtenu dans les prochains jours.