Le musée d'art contemporain de Shanghai a ouvert une grande rétrospective Andy Warhol, amputée des célèbres portraits de Mao par le pape du pop art - signe révélateur de la relation compliquée entre l'art et la politique en Chine.