Depuis ce lundi, il est interdit de fumer dans les espaces publics fermés à Pékin. En tout cas, en principe car, au royaume du tabac, on peut douter d'une mise en oeuvre réelle de cette campagne qui se veut exemplaire.