Le troisième plus gros assureur chinois, propriétaire de Fidea et Nigelmackers en Belgique, a été placé sous la tutelle du régulateur du secteur. La frénésie d'investissements à l'étranger de son ancien directeur laisse craindre un risque pour l'ensemble du secteur financier chinois.