La reprise économique chinoise déçoit. La demande intérieure reste faible. Face à ce double constat, Pékin a redéfini ses objectifs la semaine dernière. Le Parti communiste souhaite mener une politique visant à garantir une prospérité commune.