Selon Federauto, il y aurait 3000 postes à pourvoir dans le secteur automobile. A peine un étudiant sur 8 poursuivrait sa carrière 5 ans après l'obtention de son diplôme. Le nombre décroissant d'étudiants contraste fortement avec les besoins du marché du travail.