Belgocontrol, le gestionnaire du trafic aérien belge "ne pourra plus assumer son financement dès 2014" s'il n'est pas structurellement refinanc, estiment ses dirigeants qui espèrent obtenir une allocation de fonctionnement de 25 millions d'euros de la part du gouvernement.