Le ministre saoudien de l'énergie ne semble pas presser de réaliser les souhaits de Donald Trump. Le Président américain compte sur une augmentation de la production. Mais le leader de l'OPEP ne veut pas relancer ses pompes directement.