Le front commun syndical réclame une meilleure protection du pouvoir d'achat face à la crise avec, en tête de liste des revendications, une révision de la loi de 1996 sur la compétitivité des entreprises. Au coeur du dossier, l'indexation des salaires. De leur côté, les entreprises ont de plus en plus de mal à faire face à l'augmentation des coûts: de l'énergie, des matériaux mais également, et justement, des salaires. Est-il dès lors possibles de prendre des mesures économiques qui mettent toutes les parties d'accord?