L'un des favoris de l'élection présidentielle aux Philippines, Rodrigo Duterte promet une guerre sans merci contre le crime. Policiers et soldats auront pour ordre de tirer pour tuer, faisant craindre un retour des "escadrons de la mort" à travers un pays rongé par la criminalité.