La fermeture de Caterpillar suscite des réactions du côté des fédérations patronales. La FEB demande une task force pour accompagner les ouvriers qualifiés. Agoria attire l'attention sur les sous-traitants. Plus de 6.000 emplois menacés selon l'UCM.