Le Parlement européen a approuvé mercredi à une large majorité une directive imposant un taux minimum de 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises cotées en bourse.