Après le signalement d'effets secondaires possibles, plusieurs pays ont suspendu l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca. Ce lundi, l'Italie, la France et l'Allemagne ont à leur tour arrêté de l'utiliser. Le groupe pharmaceutique anglo-suédois affirme pour sa part qu'il n'y a aucune preuve de risque aggravé.