Le North Sea Port entend, grâce à cela, se concentrer sur les importations en provenance d'Amérique du Nord et du Sud. Mais aussi de la Russie et - depuis le Brexit - du Royaume-Uni