Assouplir l'accès au régime de chômage avec complément d'entreprise, mise sur pied d'un impôt sur la fortune de 1%, redistribution de la main-d'oeuvre grâce à une réduction collective des heures de travail. Voilà en substance les principales mesures avancées par la CSC pour faire face à la crise du coronavirus.