Mauvaise nouvelle. Tous les commerçants ne pourront finalement pas bénéficier du double droit passerelle. Contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière, les indépendants qui peuvent rester ouverts sur rendez-vous, devront se contenter du simple droit passerelle à condition de démontrer une perte du chiffre d'affaires d'au moins 40%.