L'accord sur la réforme du marché du travail a suscité de nombreuses réactions. Du côté syndical, on se montre très critique. Le front commun syndical se dit même consterné s'agissant des mesures concernant le travail de nuit. Si les organisations syndicales saluent les initiatives concernant la formation ou le droit à la déconnexion, elles sont nettement moins enthousiastes sur la semaine des 4 jours.