Policiers en quad sur les plages et portiques à l'entrée des hôtels: un an après le massacre de 38 touristes près de Sousse, la Tunisie met l'accent sur le renforcement de la sécurité pour regagner la confiance des vacanciers qui ont déserté le pays.